« Transports internationaux, circulation transfrontalière et voies de communication entre France et Italie », à Nice une conférence binationale pour relancer le thème


Deux territoires liés indissolublement par histoire, culture et des rapports institutionnels forts, mais malheureusement (très) éloignés à cause des connexions non optimales qui les séparent.

La Côte d’Azur, les Alpes-Maritimes et plus en générale la Région PACA tout entière, vivent en contact constant et assidu avec l’Italie frontalière : Ligurie et Piémont, en particulier. Toutefois, en raison de la faiblesse et de l’instabilité des infrastructures, ainsi que du manque d’investissements impo​rtants et de visions communes, les distances s’allo​ngent et les temps de parcours sur le territoire transfrontalier augmentent. Cette situation, qui a connu au cours des deux dernières années, une dégradation accélérée, avec notamment les catastrophes de Gênes et de l’Autoroute Turin-Savone, ainsi que le blocage du chantier du tunnel de Tende, et  la réduction de liaisons ferroviaires, risque de compromettre sérieusement le développement économique et les interactions touristiques, sociales et culturelles entre les deux États. voici donc les thèmes sur lesquels sera construit le débat de la Conférence du 4 février prochain, à 10 h 30, à Nice : « Transports internationaux, voirie transfrontalière et voies de communication entre France et Italie ». La rencontre, qui se déroulera dans les locaux de la CCI Nice Côte d’Azur, entend reprendre le thème de la circulation routière et du réseau ferroviaire entre les Alpe-Maritimes, la Ligurie et le Piémont, qui représentent les portes d’accès respectives des deux pays vers le territoire du voisin, non seulement transfrontalier mais tout entier. L’objectif est de renforcer les relations entre les institutions des deux pays et les associations représentant les forces productives territoriales, ainsi que de créer des véritables collaborations transfrontalières pour faire équipe et trouver des solutions communes. En effet, on perçoit souvent l’absence d’un interlocuteur constant entre les décideurs politiques et les institutions des deux pays, ce qui est vraiment dommage, compte tenu de l’énorme patrimoine de ces régions frontalières, de leur territoire national tout entier. Parmi les intervenants : la CCI Nice Côte d’Azur, le Département des Alpes-Maritimes, la métropole de Nice Côte d’Azur, la Ville d’Imperia, la Province de Cuneo, Confesercenti Ligurie, Astra Cuneo Association des Transporteurs italiens, FNTR Nice (Féderation Nationale Transporteurs routiers) et les représentants des régions. Le rendez-vous est donc pour mardi 4 février, à 10 heures, à Nice, 20 Boulevard Carabacel !